Gérard HILPIPRE : Hymne pour choeur et orgue. Delatour : DLT2709.

Cette oeuvre pour choeur mixte (SATB) et orgue est écrite sur les strophes chantées par les trois archanges au début du « Prologue dans le Ciel » du Faust de Goethe. L’auteur a médité ces strophes pendant de longues années avant d’écrire cette oeuvre. Cette méditation devant « la grandeur infinie de la Création et son insondable mystère » est donc l’aboutissement d’un long cheminement. L’auteur nous précise que « l’oeuvre ne peut être chantée que par un choeur de haut niveau, aux voix nombreuses. Quant à l’orgue, il est traité ici comme un véritable orchestre, dont tous les registres et toutes les couleurs sont mis à contribution ». L’orgue, tantôt lumineux, tantôt grandiose, tantôt lointain est exploité effectivement dans toutes ses possibilités expressives. Le texte est magnifié par la musique. Il s’agit d’une oeuvre difficile mais fort belle.