Martin LUTHER : Quarante-trois chants harmonisés à 4 voix pour orgue et choeur par Yves KÉLER et Danielle GUERRIER-KOEGLER… paraphrases en français… Paris, BEAUCHESNE (www.editions-beauchesne.com ), Collection « Guides musicologiques » vol. 8, 2016, 137 p. – 25 €.

L’édition intégrale (avec exégèse) a fait l’objet d’une recension dans la Lettre d’information (décembre 2013). La présente édition — chants d’assemblée et de choeur —, de format pratique et maniable, ne contient que les harmonisations à 4 voix avec leurs sources (texte et mélodie) ainsi que leur destination liturgique : temps liturgiques, circonstances particulières (par exemple : Réforme, sainte Cène, pénitence, catéchisme…).

L’Ouverture (interview du pasteur David Brown par Guylène Dubois), véritable mise en situation, dégage le rôle fonctionnel du chant d’assemblée au culte dominical. Il précise que : « Nous sommes des musiciens d’aujourd’hui, liés, connectés à Martin Luther qui était lui aussi musicien. » (p. IX). Dans sa Préface, le pasteur Alain Joly met

l’accent sur la musique « orientée vers la louange » et observe que le Réformateur reste « jeune ». Dans son Avant-propos, Édith Weber (directrice de la Collection « Guides musicologiques ») évoque (p. 11) le contexte du XVIe siècle et les recommandations du Concile de Vatican II à propos du chant en langue vernaculaire. Elle rend hommage à la saisie musicale informatique de Danielle Guerrier-Koegler qui a aussi contribué au choix des harmonisations, en dehors de celles du Livre d’orgue pour le recueil de l’Église de la Confession d’Augsbourg publié à Strasbourg en 1952 par le pasteur Ernest Muller.

Ce livre propose les 43 Chants classés judicieusement par rubrique : liturgie du culte (monodies nos1-9), puis Chorals dans l’ordre de l’année de l’Église (à partir de Noël) : nos10-43 ; pour chacun, il indique les sources poétiques et mélodiques, ainsi que la circonstance ou la destination liturgique de ces chants à visée oecuménique. Par son format pratique et ces mélodies remontant au XVIe siècle, ce recueil rendra de grands services : il arrive à point nommé pour commémorer fidèlement le 5e Centenaire de la Réforme (1517-2017).