Laurent COULOMB : Mystère des écorchés. Deux poèmes d’Édith Chafer pour choeur mixte a cappella et soprano solo. Moyenne difficulté. Delatour : DLT0899.

Les deux poèmes mis ici en musique sont extrait du recueil Lyrisme et contre-lyrisme mêlés de la poétaesse Edith Chafer. Le premier, Eaux troubles, s’interprète « Très lent, avec angoisse ». Il traduit avec beaucoup de sensibilité l’angoisse qui se dégage effectivement du poème. L’écriture est constamment en tension, ce qui donne à l’ensemble une étrange et sombre beauté. Le deuxième, Renaissance, s’ouvre par le choeur seul qui fait jaillir peu à peu le texte, puis la soprane solo fait entendre, sur une nappe chorale, le message d’espoir puis tous expriment le retour à la vie qui culmine dans l’accord final pianissimo de la Majeur. L’ensemble est sobre et d’une grande beauté.