RENÉ POTRAT : Le sentier des géants pour hautbois et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.3113.

L’écriture de cette œuvre ne peut laisser indifférent : l’auteur utilise systématiquement la gamme par ton ainsi qu’une plurimodalité qui donnent à l’ensemble une couleur très originale. Ajoutons qu’il ne s’agit pas d’un exercice de style mais que les moyens mis en œuvre le sont toujours au service de la musique et de l’expressivité. Ce sentier à grandes enjambées est plein de charme et de dépaysement. Il supposera que le professeur le fasse découvrir et goûter à l’élève, mais c’est tout à fait possible en préparatoire. Le piano, bien loin d’être un simple accompagnateur, est un partenaire à part entière et dialogue souvent de façon contrapunctique avec le hautbois. Il s’agit donc d’une œuvre aussi originale qu’intéressante à tous points de vue.
Daniel Blackstone