Cette fabulette est une sorte de promenade bien agréable, une petite histoire qu’on se raconte en marchant dans la campagne, bref l’ensemble a beaucoup de charme. La technique de l’interprète est sollicitée très progressivement tout au cours de la pièce. Après un simple échange entre clé de sol, puis clé de sol clé de fa à l’unisson, un dialogue se dessine, de plus en plus enchevêtré puis s’installe le style choral avant de revenir à un échange où la mélodie passe d’une main à une autre. Il y a donc beaucoup de variété dans cette fabulette qui devrait charmer son interprète.
Daniel Blackstone
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2019