Emile BOUSSAGOL : Corinne rêveuse pour harpe. Sempre Più : SP0244

En qualité de compositeur, Émile Boussagol (1854-1917) embrassa divers genres. Cette petite pièce est vraisemblablement destinée aux classes des conservatoires. « Corinne rêveuse » est, comme son nom l’indique, une pièce s’inspirant du féminin jeune mélodieux, cherchant à s’évader dans des rêveries solitaires. D’écriture classique cette pièce courte, principalement en Do majeur, est d’humeur « douce et harmonieuse ». Elle est constituée d’arpèges simples mais denses, en raison de leur masse sonore et de leur timbre soigné.
Lionel Fraschini