Stella BENDETOWICZ : Danse somnambule. Pièce pour guitare. Elémentaire. Lafitan : P.L.3087.

Pourquoi parler d’une danse somnambule ? Sans doute à cause de son côté, rêveur, immatériel et de son rythme. Si l’écriture est à deux temps, on oscille entre un sentiment de deux temps et de trois temps. Ce mi mineur modulant doucement est vraiment plein de charme. Cette jolie pièce devrait avoir beaucoup de succès auprès des élèves et de leurs auditeurs.