Dimitri GLADKOV : Flûte à Saint-Jean pour flûte et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.3071.

Voici une curieuse composition qui ne manque pas de caractère. L’ensemble se déroule dans un tempo Tragico à 120 à la blanche, ponctué la plupart du temps par des accords lancinants du piano. Les accords parfaits martelés très souvent et même avec des harmonies parallèles donnent à l’ensemble un aspect sauvage. Le ré mineur dominant accentue ce caractère tandis que la flûte le souligne encore en marquant les temps tout en prenant parfois un rythme de galop. Même la « Cadenza » ne rompt pas vraiment ce caractère de marche à l’abime. C’est surprenant mais fascinant.