Imprimer
Catégorie : Flûte traversière

pour flûte avec accompagnement de piano. Fin de premier cycle. Lafitan : P.L.2546.

Concerto ou poème symphonique ? Comme toujours avec Claude-Henry Joubert, on ne s’ennuie pas. Il nous raconte une sympathique histoire pleine de rebondissements. Mais comment s’en étonner avec des lapins ? S’il n’y a pas d’improvisation dans cette pièce, l’interprétation est reine. Aux interprètes de s’écouter et de trouver comment rendre cette pièce qui répond en plus aux critères du « schéma narratif » académique puisqu’il y a une situation initiale, un élément perturbateur en la personne du chien Miraut, une action, un élément de résolution appelé Arlette la fermière et un retour à l’équilibre dans une situation finale…