Sur un nuage pour flûte & piano.

Stéphane LORIDAN : Sur un nuage pour flûte & piano.  Élémentaire.  Lafitan : P.L.1832.

Un agréable thème en mineur conduit ce joli nuage, avec, au centre, un majeur un peu triomphal qui égaye le tout.  Le pianiste accompagne avec bonheur les envolées de la flûte.

Fantaisie éolienne pour flûte & piano.

Christophe VIDAL : Fantaisie éolienne pour flûte & piano.  3e cycle.  Lafitan : P.L.1824.

L’auteur présente lui-même fort poétiquement sa pièce « écrite au départ pour évoquer la beauté sauvage des Îles éoliennes » et qui « est en fait un véritable hymne à toutes les îles de la Méditerranée et même au-delà ».  Flûte & piano se mêlent dans une atmosphère « permodale », c'est-à-dire une modalité sans cesse permutante, en référence à Georges Migot.  Il s’agit d’une pièce d’un grand charme mais très exigeante pour les deux interprètes, un véritable morceau de concert.

Repetitivo pour flûte & piano.

Gilles CARRÉ : Repetitivo pour flûte & piano. Fin de 1er cycle.  Combre : C06649.

Cette commande du Conservatoire Toulon-Provence Méditerranée, pour son examen de fin de premier cycle, est une courte pièce comportant une « opposition entre un thème pulsé, énergique, sur trame répétitive, et un passage rêveur teinté de couleurs harmoniques ».

Poème pour flûte à bec soprano & piano.

Max MÉREAUX : Poème pour flûte à bec soprano & piano. Lafitan : P.L.1873.

Cette pièce pour débutant est pleine de charme et de… poésie ! Beauté et difficulté ne vont pas forcément de pair. Mais il faudra cependant que le jeune interprète fasse preuve d’une vraie sensibilité. Mais cela n’attend pas le nombre des années…

50 Airs Anglois pour flûte à bec

George BINGHAM : 50 Airs Anglois pour flûte à bec alto (1-20), duo de flûtes altos (21-30), flûte alto et basse continue (31-50), édités par Nicola Sansone. Urtext.  Ut Orpheus Edizioni.

Si certaines pièces sont de George Birgham, la plupart des autres ont pour auteur des contemporains. Ces pièces ont été publiées dans un premier recueil paru en 1702, suivi de trois autres. L’édition se fit à Amsterdam, mais en français. Saluons la qualité de ce travail, ainsi que des commentaires qui l’accompagnent. Beaucoup de ces pièces ne manquent pas d’intérêt tout en ne présentant pas une grande difficulté d’exécution. Elles intéresseront autant les élèves de flûte à bec que les instrumentistes désireux d’enrichir leur répertoire.

Nicola SANSONE :Canzoni e Danze europee dei secc. XVI-XVIII

Nicola SANSONE :Canzoni e Danze europee dei secc. XVI-XVIII pour flûte à bec soprane ou ténor (flûte à bec contralto en sol) et basse continue.  Ut Orpheus Edizioni : FL 4.

Ce florilège très varié de chants et danses d’Europe est présenté avec beaucoup de soin et peut être une mine de répertoire pour les flûtistes. Les chansons sont données assez souvent avec les paroles. Attention, la basse continue n’est pas réalisée, mais cette réalisation n’est pas d’une grande difficulté.