Floppy Blue

Michel KEUSTERMANS : Floppy Blue  pour 2 flûtes & 4 flûtes à bec. Delatour : DLT1907.

Cette pièce est une commande de deux flûtistes à bec pour le Concours international d’Utrecht. Il s’agit d’une sorte de thème et variations exploitant toutes les ressources de l’instrument et des instrumentistes qui jouent assez souvent de deux flûtes à la fois.  La « Note pour l’interprétation » permettra aux interprètes de résoudre les problèmes techniques posés par cette partition. La virtuosité technique n’empêche pas la musique : elle est seulement à son service. Le thème jazzy qui sert de support est bien reconnaissable malgré ses constantes mutations.

Danses baroques

Danses baroques  pour flûte à bec soprano (avec 2nde partie supplémentaire).  Schott (www.schott-music.com) : ED 20652 (en allemand), ED 20652-01 (en anglais).   19,1 x 27,4 cm, 32 p., ill. n&b, CD inclus.  13,95 €.

 

Danses de la Renaissance (ca 1420-1600) et du Baroque (ca 1600-1750) ont été ici réunies en florilège - pour notre plus grand plaisir !  Branles, Basses danses, Pavanes, Gaillardes, Sicilienne, Allemandes, Courantes, Sarabandes, Marches, Gigues, Menuets, Chaconne, Passepied, Hornpipe…

 

 Conte de printemps

Max MÉREAUX : Conte de printemps  pour flûte à bec soprano & piano. P.L.2265.

 

Voici un fort joli conte, sautillant par moment, lyrique à d’autres. La tonalité de sib, si elle n’est pas des plus faciles pour la flûte, confère beaucoup de grâce à l’ensemble. Une petite cadence met en valeur les qualités d’interprète de l’instrumentiste, qui sera au niveau élémentaire.

 

Max MÉREAUX : Pantomimepour flûte à bec soprano. Initiation aux micro-intervalles. Armiane : EAL514.

Destinée au second cycle, cette œuvre particulièrement expressive demande évidemment une oreille affinée pour répondre aux intentions de l’auteur. Inutile de préciser que cette pièce est écrite pour une flûte à doigté baroque. Une tablature est bien entendue proposée pour l’exécution des micro-intervalles.

Davide PERRONE : Softy Touch pour flûte à bec alto & piano.  Delatour : DLT1126.

Commençant avec le claquement des doigts du pianiste, cette pièce assez facile est une invitation au jazz : rythme « ternaire », accords typiques… tout y est.  On commence par une allure piano-jazz pour aller vers une allure jazzy plus affirmée.  Cette œuvre, sous une allure un peu désinvolte, développe un charme un peu coquin que les jeunes interprètes devront savoir exprimer.

 

Tall Order

Étienne ROLIN : Tall Orderpour flûte à bec basse en do ou flûte à bec ténor. « La flûte à bec contemporaine », Combre : C0 6682.

 

Laissons parler l’auteur : « En tant qu’œuvre contemporaine, Tall Order implique de garder à l’esprit un phrasé très physique qui rappelle la musique improvisée, avec des accents de cultures africaines et orientales. » La seule lecture de la partition ne peut permettre d’en saisir toutes les richesses. Toutes les indications d’interprétation sont présentes ou disponibles « en ligne ». Et de plus, cette pièce figure sur un CD monographique avec improvisations.

 

Comme un ruisseau

Michel LÉGER : Comme un ruisseau pour flûte en ut & piano.  Niveau préparatoire.  Lafitan : P.L.2066.

Cette courte pièce possède un caractère à la fois bucolique et sautillant qui convient parfaitement.  Le piano ne se contente pas d’accompagner mais dialogue vraiment avec le flûtiste.  Cette pièce permet donc un vrai travail de musique de chambre que professeurs et élèves apprécieront.

La belle de qualité

Michel LÉGER : La belle de qualité pour flûte en ut & piano.  Niveau élémentaire.  Lafitan : P.L. 2067.

Voilà une « belle » gracieuse à souhait, pleine de légèreté et de vivacité, dont le partenaire semble être également un homme « de qualité ».  Pianiste & flûtiste se devront de rivaliser d’élégance pour être, tous deux, du « bel air »…

 Little story

Jean-François PAILLER : Little story pour flûte en ut & piano.  Niveau élémentaire.  Lafitan : 1988.

 

Cette courte pièce descriptive commence par un dialogue entre flûte & piano, partenaires d’une valse.  Suit une partie sautillante… Le tout se termine par une danse en mouvements syncopés.  Pas si facile pour les deux protagonistes, mais tellement charmant…

 

Max MÉREAUX : Chanson indienne

pour flûte à bec soprano & piano.  Niveau préparatoire.  Lafitan : P.L.2098.

Voici une jolie pièce qui convient parfaitement à l’instrument.  La partie de piano, sans difficulté, n’est pas sans intérêt.

Chanson indienne

Max MÉREAUX : Chanson indienne, pour flûte à bec soprano & piano.  Niveau préparatoire.  Lafitan : P.L.2098.

Voici une jolie pièce qui convient parfaitement à l’instrument.  La partie de piano, sans difficulté, n’est pas sans intérêt.

Nicolas BACRI : Trois impromptus

Nicolas BACRI : Trois impromptus pour flûte & piano, op.115. Delatour : DLT 1863.

Ces trois courtes pièces de niveau moyen séduisent par leur caractère fluide. Les deux premières sont plutôt méditatives, la dernière est plus légère et enjouée.

Jean-Marc ALLERME : Duet hits

Jean-Marc ALLERME : Duet hits. Collection inédite de duos originaux. Lemoine : 28858 H.L.

L’auteur se propose, avec ces duos en recueils de difficulté progressive, de permettre aux jeunes instrumentistes des diverses familles d’instruments de pouvoir jouer facilement ensemble. Voici donc huit duos pour flûtistes débutants. Un accompagnement de piano volontairement très simple peut agrémenter encore l’interprétation de ces pièces qui se suffisent par ailleurs. De nombreux autres instruments ayant déjà bénéficié de ces duos, on pourra utilement consulter l’éditeur pour en connaître le détail.

Guy PRINTEMPS : Sonate « à la princesse inconnue »

Guy PRINTEMPS : Sonate « à la princesse inconnue » pour flûte & piano.  Combre : C06611.

Cette sonate en trois mouvements concerne plutôt la fin du second cycle.  Il s’agit d’une véritable sonate où pianiste et flûtiste dialoguent sans discontinuer.  Elle comporte les trois mouvements traditionnels.  Le premier est très fluide et change souvent de tempo, le deuxième un largo lyrique, et le troisième un tempo giusto au rythme exigeant, comportant une cadence de flûte digne d’un concerto.  Œuvre difficile mais attachante.

 

Gabriel FUMET : Illustration musicale du Cid de Corneille

Gabriel FUMET : Illustration musicale du Cid de Corneille.  4 mélodies pour flûte seule.  Delatour : DLT 0792.

De niveau facile à moyen, ces courtes mélodies dans le style Renaissance ont été commandées à l’auteur pour l’illustration musicale du Cid.  Remercions les éditions Delatour de nous faire ainsi découvrir la musique de ce flûtiste, héritier de toute une lignée de compositeurs.

 

Irmhild BEUTLER & Sylvia Corinna ROSIN : Kraut & Rüben

Irmhild BEUTLER & Sylvia Corinna ROSIN : Kraut & Rüben (« Sens dessus dessous »).  Spielbuch 1 für die Sopran-Blockflöte.  « Breitkopf Pädagogik », Breitkopf (www.breitkopf.de) : EB 8815.  13,50 €.

Brèves et faciles - et plaisamment illustrées par Marlies Walkowiak -, ces pièces pour flûte à bec soprano (avec accompagnement ad lib. d’un piano, d’une seconde flûte, d’une percussion ou d’une guitare - chiffrages notés) ont été sélectionnées dans une perspective pédagogique ; elles n’en pourront pas moins être exécutées en concert (chansons populaires ou enfantines, canons, musiques du monde…).  D’utiles informations didactiques (mais en seule langue tudesque…) sont fournies avec la partition de piano.

 

Michel NIERENBERGER : Baguenaude estivale

Michel NIERENBERGER : Baguenaude estivale pour flûte à bec & piano. Lafitan : P.L.2017.

Destinée à un niveau préparatoire, cette pièce, bien que ce ne soit pas précisé, est manifestement écrite pour flûte alto.  Pleine de lyrisme et de fantaisie, elle fait appel à toutes les ressources de l’instrument… et de l’instrumentiste ! Ajoutons qu’elle est écrite dans un « Tempo di Blues « cool » », ce qui en traduit bien le caractère.

 

VIVALDI

Antonio VIVALDI : Concerto en majeur pour flûte à bec soprano & piano RV 312R.  Révision Jean Cassignol, Anne Napolitano-Dardenne.  Noetzel Edition (www.heinrichshofen.de) : N4498. 

Fort intéressante est cette « reconstruction » pour flautino en majeur - par le compositeur lui-même - d’une œuvre écrite originellement pour violino en sol majeur.  D’autant que sont ici données, en ossia, les variantes mélodiques du violon et de la flûte.

 

Circus Parade

Jean-François PAILLER : Circus Parade pour flûte & piano.  Delatour :DLT0804.

Si la partie de flûte est de niveau moyen, la partie de piano est nettement plus difficile.  Ce ne sera pas une raison pour bouder cette délicieuse promenade au cirque avec Les clowns, le Cha-Cha du chat sans oublier Les acrobates  Cette composition pleine d’entrain ne pourra que plaire au jeune flûtiste et lui fera travailler, sans en avoir l’air, les différentes techniques de jeu de son instrument.

Schumannia

Philippe SAGNIER : Schumannia pour flûte & piano. (1er cycle).  Lafitan : P.L.1804.

Une charmante pièce au nom évocateur. Le jeune flûtiste pourra montrer son sens de la mélodie et sa musicalité.  Piano & flûte dialoguent à part égale. Le pianiste sera quand même plutôt du deuxième cycle.

Sur un nuage pour flûte & piano.

Stéphane LORIDAN : Sur un nuage pour flûte & piano.  Élémentaire.  Lafitan : P.L.1832.

Un agréable thème en mineur conduit ce joli nuage, avec, au centre, un majeur un peu triomphal qui égaye le tout.  Le pianiste accompagne avec bonheur les envolées de la flûte.

Fantaisie éolienne pour flûte & piano.

Christophe VIDAL : Fantaisie éolienne pour flûte & piano.  3e cycle.  Lafitan : P.L.1824.

L’auteur présente lui-même fort poétiquement sa pièce « écrite au départ pour évoquer la beauté sauvage des Îles éoliennes » et qui « est en fait un véritable hymne à toutes les îles de la Méditerranée et même au-delà ».  Flûte & piano se mêlent dans une atmosphère « permodale », c'est-à-dire une modalité sans cesse permutante, en référence à Georges Migot.  Il s’agit d’une pièce d’un grand charme mais très exigeante pour les deux interprètes, un véritable morceau de concert.