Le propos de l'auteur a donc été de suggérer par une musique à la fois légère et spirituelle qui convient parfaitement aux trois flûtes à bec le caractère à la fois philosophique et malicieux de cette maxime de sagesse chère à Gandhi. On pourra écouter l'œuvre intégralement, lors de la création, sur le site de l'éditeur ou sur You tube.