Yves BOUILLOT : 3 caractères. Pièce en 3 mouvements pour cor (en fa ou en mi bémol) et piano. Fin de 2ème cycle. Lafitan : P.L.3004.

 

Chacune de ces pièces illustre bien un « caractère ». La première, intitulée « Bravache » se déroule sur des rythmes et des intervalles qui évoquent une marche militaire, le tout de façon un peu parodique. Si l’auteur sous-titre sa pièce avec la définition du dictionnaire « qui affecte la bravoure ; fanfaron », ce n’est pas par hasard. La deuxième, intitulée « Rêveur » a pour sous-titre « qui se complaît dans des pensées vagues ou chimériques ». Elle permet au cor de s’épancher sur des arpèges du piano rappelant des accents de harpe. Quant à la troisième, « Chevaleresque », « qui a le caractère héroïque et généreux des anciens chevaliers », elle s’élance sur des accents qui rappellent la gigue de la troisième suite en ré de Bach… Le tout constitue un ensemble aussi varié qu’agréable.