Il y a trois parties dans cette pièce : la première et la troisième font effectivement appel joyeusement à la célèbre comptine « Pomme de reinette et pomme d'api » tandis que la partie médiane déroule une charmante valse lente. Tout cela est léger et fort agréable.