Rodolphe AUGUSTE-DORMEUIL : Ballad for Sandrine

pour contrebasse et piano. Assez facile. Delatour : DLT2181.

Il s’agit de la troisième pièce d’une série de courtes œuvres pour contrebasse et piano qui retracent les grands courants musicaux du XX° siècle. Celle-ci est composée dans le style de Duke Ellington. Il s’agit d’une romance sentimentale faisant appel au « contrepoint » du Duke. Les harmonies délicates et le « swing » (ternaire) lui donnent un caractère tout à fait séduisant.

Tagada tsoin tsoin

Frédéric BORSARELLO : Tagada tsoin tsoin pour contrebasse (ou violoncelle) et piano. Premier cycle. Sempre più : SP 0043.

 

Il est inutile de préciser que cette pièce ne manque pas d’humour mais elle a aussi beaucoup de charme. Une première partie tonitruante conduit à une deuxième partie plus mélancolique, le tout se terminant par une cadence qui conduit à six mesures triomphantes. Le jeune interprète devrait trouver beaucoup de bonheur à jouer cette pièce qui, sans en avoir l’air, l’amènera à dévoiler toutes les faces de son talent.

 

Pascal PROUST : Un accent grave

pour contrebasse et piano. Sempre più : SP0037.

Cet « accent grave » est plein de tonicité et d’humour. A la treizième mesure, on a même l’impression qu’il va évoquer « Les gars d’Ménilmontant » toujours remontants. Seul l’auteur pourrait nous dire si la citation est volontaire ou non… Bref, pianiste et contrebassiste devraient prendre beaucoup de plaisir à cette pièce qui n’est difficile pour aucun des deux interprètes.

Blue for Reglis pour contrebasse et piano

Rodolphe AUGUSTE-DORMEUIL : Blue for Reglis pour contrebasse et piano. Delatour : DLT1773.

Conçue pour des élèves de fin de premier cycle, cette œuvre s’inscrit dans une série de courtes pièces illustrant les courants musicaux du XX° siècle dans le domaine du jazz, du rock, de la valse musette…

Balades en duo. 11 pièces faciles pour 2 contrebasses

Daniel MASSARD, Véronique LAFARGUE : Balades en duo. 11 pièces faciles pour 2 contrebasses. Combre : C06752.

Trois parties dans ce recueil : Carrousel – Danses italiennes – Chansons russes. On voit par là que le propos des auteurs est de susciter l’intérêt des élèves par la variété des caractères.

Philippe SAGNIER : Chemin faisantpour contrebasse & piano. Lafitan : P.L.1994.

Ecrite pour le niveau préparatoire, cette promenade tour à tour espiègle et romantique permettra à chacun des deux partenaires de mettre en valeur leurs qualités expressives dans un dialogue conçu comme une sonate pour deux instruments : le pianiste n’est pas un accompagnateur, mais un partenaire sur le chemin des écoliers.

Lissa MERIDAN : Running from silence pour vontrebasse solo.  Delatour : DLT1601.

Inspirée par le poème du mystique musulman persan Djalal-el-dine Rumi, Quietness, pièce scandée par des cellules rythmiques inspirées de l’alphabet morse, est un commentaire musical du poème qui figure intégralement sur la partition.  Cette œuvre difficile est en même temps très attachante.

 

Patrick HARDOUINEAU : Trois esquisses

pour contrebasse seule.  Combre : C06710.

Écrites pour une fin de deuxième cycle, ces trois esquisses mettent à contribution la virtuosité et le sens musical du contrebassiste.  Bien plus que des pièces pédagogiques, elles sont avant tout de la belle musique.

 

 Trois esquisses

Patrick HARDOUINEAU : Trois esquisses pour contrebasse seule.  Combre : C06710.

Écrites pour une fin de deuxième cycle, ces trois esquisses mettent à contribution la virtuosité et le sens musical du contrebassiste.  Bien plus que des pièces pédagogiques, elles sont avant tout de la belle musique.

 

https://www.leducation-musicale.com/newsletters/edition1010_fichiers/image044.jpg

Florian GODARD : Question de style… pour contrebasse & piano.  « Dans le style de Maurice Ravel ».  Combre : C06665.

Cette œuvre en deux mouvements, destinée au début du Troisième cycle, fait explicitement référence au Quatuor de Ravel et à son premier thème.  Très poétique, elle met particulièrement en valeur le sens musical des deux interprètes, la partie de piano ayant une place importante.  On pourrait parler de petite sonate.  L’auteur écrit : « dans le style de Ravel », on pourrait dire également : dans l’esprit de ce compositeur.

Jean-Loup DEHANT : Bass and Play.

Jean-Loup DEHANT : Bass and Play.  Voyage en duos & trios faciles pour contrebasses.  1 vol. 1 CD.  Combre : C06636.

Ces voyages dans les divers styles et pays sont remarquablement présentés. Le CD ne se limite pas à l’écoute des pièces : c’est un véritable instrument de travail commençant tout simplement par l’accord de l’instrument, opération indispensable mais pas toujours suffisamment pratiquée… Les musiques, caractéristiques, sont fort agréables et s’adressent à des instrumentistes de premier cycle.

 

Piotr TCHAÏKOVSKY : Nocturne op.19 n°4

Piotr TCHAÏKOVSKY : Nocturne op.19 n°4 pour contrebasse & piano.  Transcription : Daniel Marillier.  Réduction piano : Régis Prudhomme.  Delatour : DLT 1757.

Écrite dans une tonalité adaptée au registre de l’instrument, cette transcription fidèle mais assez difficile est présentée avec deux accompagnements de piano, selon que la contrebasse est accordée en ut ou en .

 

Max BRUCH : Romance op.85

Max BRUCH : Romance op.85 pour contrebasse & piano.  Transcription : Daniel Marillier.  Réduction piano : Régis Prudhomme.  Delatour : DLT 1758.

Écrite primitivement pour alto, cette Romance dédiée à Maurice Vieux est proposée ici dans une transcription d’après la version orchestrale.  Comme pour la précédente, il y a une double partition de piano, en ut et en .  Assez difficile.

 

Patrice SOLER : Jazz Notes

Patrice SOLER : Jazz Notes.  Contrebasse & piano.  « Combre : C006624.

Patrice Soler nous propose, dans ce premier volume, trois charmantes petites pièces sans grande difficulté mais qui demandent à être jouées dans un véritable style jazz : la partie de piano, également facile, est déterminante pour donner le rythme.  Il y a là de quoi se faire plaisir !

 

À l’aube de l’expression contemporaine

Charles CLAISSE : À l’aube de l’expression contemporaine.  10 pièces pour contrebasse. Combre : C06615.

Préfacé par Thierry Barbé, professeur de contrebasse au CNSMDP, qui a également donné leurs titres à ces dix pièces, le volume correspond bien à son intitulé. Qu’il s’agisse de contrebasse classique ou de jazz, on ne peut ignorer l’improvisation de style contemporain. Ces pages sont donc, à la fois, une initiation aux techniques et une ouverture sur l’improvisation et la transversalité des arts.

 

Sweet bass ballad pour contrebasse & piano.

Éric SCREVE : Sweet bass ballad pour contrebasse & piano. Combre : C06547.

En forme de valse allante, tantôt romantique, tantôt chaloupée, cette ballade s’adresse à des contrebassistes de 2d cycle.  Il s’agit d’une commande pour le 4e Concours de mini-basses d’Amiens.

Aurlen pour 2 contrebasses.

Régis FAMELART : Aurlen pour 2 contrebasses.  Combre : C06530.

Une pièce amusante qui commence par une introduction en jeu « digital » : frappés sur la table avec la paume de la main et, sur le côté, avec le majeur.  Suit alors un allegro très entraînant, rythmiquement fort intéressant.