Christophe PICOT : Cnossos pour contrebasse et piano. Fin 2ème cycle. Sempre più : SP0231.

 

Lorsqu’on parle de Cnossos, comment ne pas évoquer le Minotaure… Cette pièce attachante mais rugueuse ne peut manquer d’y faire penser. L’ensemble est fougueux, tragique et plein de caractère. Après une montée de la tension, celle-ci se détend pour finir morendo.