Johann Sebastian BACH : Partita for flute BWV1013. Arrangement pour clavecin : Stéphane Delplace. Moyen. Delatour : DLT2472.

A partir du moment où l'on admet ce genre de transcription (mais, après tout, Bach n'en a-t-il pas fait autant avec Vivaldi ?), il faut reconnaître que celle-ci est particulièrement réussie. Non content d'ajouter un soutien harmonique à cette pièce, le transcripteur, en y ajoutant également l'élément contrapunctique en a fait une véritable partita pour clavecin, qui ne déparerait pas dans l'œuvre du Cantor. Bien des clavecinistes ajouteront certainement cette œuvre à leur répertoire.

 

ean-Sébastien BACH : Concerto n° 1

en ré mineur pour clavecin et orchestre à cordes. BWV 1052. Urtext. Bärenreiter : BA5224.

 Œuvres complètes

FROBERGER : Œuvres complètes, vol. VI-2.  Bärenreiter : BA 9269.

La monumentale édition que Bärenreiter nous propose permet de rendre justice à ce compositeur que Blandine Verlet contribua, il y a plus de trente ans, à faire redécouvrir.  Ce volume contient essentiellement douze partitas.  Parmi lesquelles se trouvent notamment la si poignante Méditation faite sur ma mort future.  Le recueil contient également des préludes anonymes. Il s’agit de versions nouvelles.  On lira avec beaucoup d’intérêt la préface qui explique d’où proviennent les différentes sources.  Il s’agit d’un compositeur à (re)découvrir absolument.

Six fugues pour l’orgue ou le clavecin

« Instrument seul »

Jean-Jacques BEAUVARLET-CHARPENTIER (1734-1794) : Six fugues pour l’orgue ou le clavecin, op. VI (1777).  Habilement écrites sans pédalier obligé, ces six fugues (La, ut, ut, la, , ) sont aisément interprétables sur clavecin ou piano-forte.

Les Éditions du Centre de musique baroque de Versailles (www.cmbv.fr),

Michel TRUDELLE : Histoire de Mouettes

Michel TRUDELLE : Histoire de Mouettes pour piano. Préparatoire.  Lafitan : P.L. 1827.

Cette délicieuse histoire, au rythme de valse lente un peu nostalgique, coupée par des envols de mouettes en triolet, devrait constituer un très agréable préambule aux vacances au bord de la mer…

Georg Philipp TELEMANN : Fugues légères & petits jeux à clavessin seul

Georg Philipp TELEMANN : Fugues légères & petits jeux à clavessin seul. FacsiMusic. Fuzeau classique : 50168.

Ces pièces composées, semble-t-il, en 1738 ou 1739, sont d’un grand intérêt. Bien que l’édition soit d’une parfaite lisibilité, l’interprète devra, bien sûr, être familier de l’emploi courant de la clé d’ut première. Mais ceci n’est pas un obstacle pour un claveciniste.

Christian Friedrich Carl FASH : Ariette pour le clavecin ou pianoforte, avec 14 variations.

Christian Friedrich Carl FASH : Ariette pour le clavecin ou pianoforte, avec 14 variations. 1782. « FacsiMusic ». Fuzeau Classique : 50165.

Cette édition de 1782 qui, bien que publiée à Berlin, est réalisée en français, est d’une lecture agréable et aisée. Ce pédagogue et compositeur fut un artisan de la redécouverte de Bach en Allemagne à la fin du XVIIIesiècle. Cette ariette variée est d’un grand intérêt et mérite de figurer de nouveau au répertoire des clavecinistes ou des pianistes.