Olivier DARTEVELLE : Caprices pour clarinette et piano. 3ème cycle. Sempre più : SP0229.

Ces Caprices, écrits pour l’UGDA (Grand-duché de Luxembourg), sont au nombre de deux. Le premier, Couchant à San Giorgio, est de caractère « Sans lenteur, printanier » puis « fleuri » et enfin « Onirique, lent, quasi hawaïen. C’est dire que l’ensemble nous fait passer par toutes sortes d’ambiances et de paysages sonores dans un style lyrique et poétique avec des harmonies tout à fait contemporaines. La clarinette est traitée de façon « classique » mais virtuose… Une part non négligeable est laissée à l’improvisation. Le deuxième caprice, Maschere e personaggi stravaganti…, fait honneur à son titre. Il est plein de fantaisie et de surprises. On ne saurait décrire dans le détail cette pièce pleine de vie. Mieux vaut tout simplement aller écouter ces Caprices intégralement sur Youtube https://www.youtube.com/watch?v=0oRyAQXz0No interprétés par l’auteur et la pianiste Jessica Chan de façon magistrale. Cela vaut mieux que tout commentaire...