Claude-Henry JOUBERT : Pension de famille. Variations pittoresques pour un quatuor de clarinettes. 1er cycle. Sempre più : SP0238.

Une fois de plus, l’humour de Claude-henry Joubert a frappé. S’il s’agit bien de variations, chacune de celles-ci dresse le portrait d’un pensionnaire. Sans-doute sera-t-il nécessaire d’expliquer aux jeunes élèves ce qu’était une pension de famille… Les quatre clarinettistes font jeu égal dans la mesure où le thème est équitablement réparti entre chaque instrumentiste au gré des variations. Et, comme le dit l’auteur, « une mise en scène est souhaitable ». Chacun peut représenter l’un des quatre pensionnaires mis en scène… Mais bien sûr, la musique est à la hauteur et n’est pas pour rien dans la qualité de l’œuvre !