Les pièces romantiques de Dvořák font partie du répertoire favori des violonistes. Bella et Semjon Kalinowsky ont eu l’excellente idée de transcrire ces pièces pour alto. Faisant remarquer que l’auteur avait un particulier attachement à cet instrument qu’il a lui-même pratiqué, ils justifient ainsi leur travail extrêmement respectueux de l’original. La partie de piano est intégralement celle d’origine. Quant à la partie d’alto, elle a été « soigneusement ajustée aux caractéristiques de l’alto ». Seuls ont été ajoutés quelques doigtés et coups d’archet. Ce sera une excellente occasion pour les altistes d’enrichir leur répertoire.
Daniel Blackstone
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2019