Rose-Marie JOUGLA : Jazzy le coyote pour alto et piano. Très facile. Delatour : DLT0465.

Cette pièce en forme de marche évoque celle du coyote. Le piano accompagne cette marche par des accords répétés qui scandent toute l’oeuvre. L’ensemble est martial mais expressif : il faudra respecter les nuances, crescendos et décrescendos, ainsi que les ralentis et les rubatos qui concourent à l’expressivité de la pièce qu’il faudra veiller à ne pas transformer en marche militaire. Sans doute ne sera-t-il pas inutile de rappeler aux interprètes ce qu’est réellement un coyote…