Il s’agit d’une pièce d’écriture contemporaine. Il est inutile de rappeler l’originalité du compositeur Gérard Grisey, disparu prématurément, mais qui a marqué les compositeurs de son temps. Régis Campo en a été l’élève au Conservatoire de Paris. Le compositeur met en exergue une citation de Baudelaire : « La musique creuse le ciel ». « Lumière ! » : pouvait-on rêver d’un plus beau titre pour une pièce aussi lumineuse, jouant sur les couleurs, les timbres, les rythmes créant ainsi une irisation de la lumière. L’œuvre a été créée le 14 janvier 2017 à la Musikhochschule de Trossingen (Allemagne), avec Fanny Vicens à l’accordéon.
Daniel Blackstone