Courrier, L’Éducation musicale, 7 cité Cardinal Lemoine, 75005 Paris. Mail, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Si vous souhaitez promouvoir votre activité, votre programme éditorial ou votre saison musicale dans L’éducation musicale, dans notre Lettre d’information ou sur notre site Internet, n’hésitez pas à me contacter au 01 53 10 08 18 pour connaître les tarifs publicitaires. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Les projets d’articles sont à envoyer à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Les livres et les CDs sont à envoyer à la rédaction de l’Education musicale : 7 cité du Cardinal Lemoine 75005 Paris

 

Daniel BLACKSTONEÉdition musicale
Jérôme BLOCH, Chroniques, Histoire de la Musique
Gérard DENIZEAU, Esthétique et Musique
Gérard GANVERT, Enseignement, Pédagogie, Droit
Patrice IMBAUDSpectacles, Concerts, Recensions
Patrick JÉZÉQUEL, Spectacles, Musique Contemporaine, Recensions
Stéphane LOISON, Spectacles, Cinéma et Musique
Philippe MORANT, Éducation Musicale, Baccalauréat, Piano
Jean-François ROBIN, Spectacles, Concerts, Recensions
Michèle TOSISpectacles, Opéra, Musique Contemporaine, Enseignement, Recensions
Édith WEBER, Édition Musicale, Histoire de la Musique, Hymnologie, Recensions
Sophie JOUVE-GANVERT, Pédagogie Musicale
Jean-Pierre ROBERT, Agenda, Interview, Festivals, Opera, Spectacles

Franz SCHUBERT : Introduction et Variations « Trockne Blumen » . Carl REINECKE : Sonate pour flûte. Carl Maria von WEBER : Sonate pour piano n°2 (transcription pour flûte et piano). Guy Raffalli, flûte traversière, Adalberto Riva, piano. 1CD VDE GALLO (www.vdegallo.ch ) : CD 1462. TT : 79' 16.

Les Disques GALLO convient leurs fidèles auditeurs à un festival romantique pour flûte et piano, consacré à trois compositeurs : Franz Schubert (1797-1828), Carl Reinecke (1824-1910) et Carl Maria von Weber (1786-1826). Guy Raffalli (flûte traversière en bois Abell 2013, dont la sonorité est proche de celle du XIXe siècle) et Adalberto Riva (piano historique, Genève, 1835) ont enregistré l'Introduction et Variations « Trockne Blumen » de Franz Schubert, extraites de son Cycle Die schöne Müllerin - La belle Meunière (D 802, op. posth. 160).

Jean-Luc PERROT

6 pièces pour carillon. Delatour : DLT1780.

Ces pièces ont été écrites pour le carillon de l’Eglise Notre Dame à Saint Etienne, redécouvert et restauré il y a peu. Elles sont l’œuvre de l’organiste de l’église, pour mettre en valeur ce patrimoine trop longtemps délaissé. L’instrument est petit, puisqu’il ne comporte que dix cloches. Mais cela a donné envie à l’auteur d’écrire pour ce carillon des pièces faciles pour débutant. Il y a pleinement réussi et on découvrira avec grand plaisir ces pages pleines de fraicheurs et de souvenirs.

Le roman des Rouart (1850-2000).

David HAZIOT : Le roman des Rouart (1850-2000).  Fayard (www.fayard.fr). 15,3 x 23,5 cm, 420 p., cahier d’ill. n&b et couleurs.  22,50 €.

 

Fondateur de la dynastie, le polytechnicien, industriel, artiste peintre & collectionneur Stanislas-Henri Rouart (1833-1912) fut au cœur de tous les mouvements artistiques & littéraires français de son temps.  Ami d’enfance de Degas, il compta parmi ses intimes Manet, Berthe Morisot, Mallarmé, Renoir, Gide, Chausson, Debussy, Paul Valéry, Maurice Denis…  Ses fils Eugène et Louis épousèrent les sœurs Yvonne et Christine Lerolle (cf. précédente recension) ; ses fils et petit-fils Alexis et Paul furent les éditeurs de la plupart des musiciens de l’école française du début du XXe siècle :

Belle Virginie : Musique pour la Nouvelle France.
Antonin DVOŘÁK : Rusalka, conte lyrique en trois actes

Antonin DVOŘÁK : Rusalka, conte lyrique en trois actes.  Renée Fleming, Sergei Larin, Franz Hawlata, Larissa Diadkova, Eva Urbanova, Michel Sénéchal.  Orchestre et chœurs de l'Opéra national de Paris, dir. James Conlon.  2DVDs Arthaus Musik : 107 031.  TT : 155'.

Le conte lyrique Rusalka puise à la légende de l'ondine qui aspire à devenir femme, et aborde le conflit entre univers de l'eau et de la terre, entre domaine des esprits et monde des hommes. L'interférence de ces deux sphères est au centre de la dramaturgie imaginée par Robert Carsen pour sa production à l'Opéra Bastille.  Interprétative, sa mise en scène l'est au second degré en ce qu'elle oppose des espaces idéalisés : un lac malgré tout enfermé, telle une piscine, une vaste chambre cossue.  Comme dans sa régie fameuse du Midsummer Night's Dream, il compose une variation sur la chambre et le lit, conçue en effet de miroir : l'endroit et l'envers d'un même lieu, voire son dédoublement ; vision comme à travers une glace sans tain.  La