Imprimer


Dans la version intégrale des Tableaux d’une Exposition de M. Moussorgski, Yuki Kondo réussit à merveille à dépeindre les atmosphères si variées au fil du « trajet » d’un tableau à l’autre, notamment Le Marché de Limoges (pl. 16), très volubile et joyeux, traduisant le cri des marchands ; Catacombae, Sepulchrum romanum (pl. 17), assez proche des harmonies lisztiennes ; Baba-Yaga (pl. 19), affreuse sorcière des Contes russes, vivant dans sa cabane sur des pattes de poules, baignant dans l’angoisse et l’hallucination. La Grande Porte de Kiev marque le point culminant, avec douceur, ferveur populaire et allégresse des cloches reliés par le thème de la promenade. Projet artistique, démonstration et objectifs remplis par cette inégalable pianiste japonaise : confrontation convaincante.
Édith Weber
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2019