Igor STRAVINSKY : Pétrouchka (version originale - version pour piano à quatre mains). . Sinfonieorchester Basel, dir. Dennis Russel Davies. Dennis Russel. Davies et Maki Namekawa, piano. 1CD SOB 11. Distribution Laurent WORMS (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ). TT : 74’ 45.

Igor Stravinsky (1882-1971) termine son célèbre ballet Petrouchka en mai 1911, lors de son séjour à Rome ; le 13 juin suivant, Pierre Monteux le dirige à Paris au Théâtre du Châtelet. Cette réalisation permet de confronter la version originale pour orchestre et la version pour piano à 4 mains ; la première est interprétée par l’Orchestre symphonique de Bâle sous la direction de Dennis Russel Davies (qui est aussi pianiste), la seconde par D. R. Davies et Maki Namekawa en un duo soudé.


Cette œuvre d’art total (Gesamtkunstwerk) englobe la musique et la danse, l’image et le décor. Elle comprend 4 Tableaux avec les danses russes, de la Ballerine, des nounous, des personnages : Petrouchka, le Maure (comme dans la Commedia dell’arte avec protagonistes), les cochers, les palefreniers déguisés pendant la foire de la semaine grasse et lors du marché. Certains éléments des tableaux sont un tantinet plus longs dans la version pour piano à 4 mains, plus dépouillée que celle pour orchestre, très étoffée avec, en plus, harpe, piano et l’accordéon russe assurant un riche paysage sonore.
Voici un genre de collage et de montage technique pour évoquer le « chaos de la Fête de la semaine grasse » (précédant le jeûne du Carême), par le biais de mélodies et de danses populaires. Voici également, grâce au remarquable Orchestre symphonique de Bâle, à son chef et pianiste Dennis Russel Davies et à Maki Namekawa, une intéressante confrontation de deux versions à l’image du monde extérieur du marché et du monde intérieur autour de 1830.