Hollandse Fragmenten: Early Dutch Polyphony, Diskantores / Niels Berentsen, MUSO, MU-042 (www.muso.mu), TT : 66'

Comme son nom l’indique, la nouvelle livraison du label MUSO sort des sentiers battus en proposant un assortiment original de pièces essentiellement polyphoniques composées au tout début du XV e siècle aux Pays-Bas. Les vingt pièces ici réunies proviennent de fragments divers, conservés dans les bibliothèques universitaires d’Utrecht, Leyde et Amsterdam. On y trouve des musiques religieuses, plains-chants et polyphonies mesurées, autant que des chansons et des solos d’orgue. Le latin y côtoie le moyen néerlandais, voire un peu de français et d’allemand. À part quelques noms connus (Martinus Fabri, Hymbert de Salinis et Oswald von Wolkenstein), la plupart de ces compostions sont anonymes. Comme souvent, à une époque où la polyphonie était éditée en parties séparées, plusieurs pièces sont lacunaires et ont dû faire l’objet de restaurations et de restitutions sophistiquées. Il y a même un grand Salve médiéval complètement métamorphosé par d’audacieuses ficta ! Servie par une prise de son de qualité, cette collection agréablement variée est interprétée avec virtuosité par le jeune ensemble vocal néerlandais Diskantores (deux ténors et deux contre-ténors), et Jacques Meegens à l’orgue. La direction en est assurée par le talentueux chanteur et musicologue Niels Berentsen, professeur à la Haute École de Musique de Genève, expert de cette longue période musicale à cheval entre Moyen Âge et Renaissance, et spécialiste des techniques d’improvisation polyphonique de cette époque.
Daniel SAULNIER
Centre d’études supérieures de la Renaissance (Tours)
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2021