Imprimer
Catégorie : ACTUALITÉS

Festival ECLAT/Stuttgart
Du 1er au 6 février 2022 en hybride
https://www.eclat.org/
par Jonathan BELL

 

Après le succès du projet pilote ECLAT Festival Neue Musik Stuttgart 2021 entièrement numérique, ECLAT 2022 se déroulera pour la première fois sous une forme hybride - en direct dans les salles du Theaterhaus, du Theaterhaus-Sporthalle et de l'Hospitalkirche Stuttgart, ainsi qu'en direct en streaming pour le public du monde entier. Du 1er au 6 février 2022, 21 événements permettront de découvrir les œuvres de 46 compositeurs, dont plus de 30 créations.

Ces deux dernières années, le travail de musik der jahrhunderte ( “Musique des Siècles”) a été marqué par la confrontation avec les événements politiques en Biélorussie et, par conséquent, par un regard sur les pays voisins d'Europe de l'Est, étroitement lié aux événements concernant l'ancienne collaboratrice de la maison, Maria Kalesnikava. Figure de proue du mouvement démocratique biélorusse, elle a été condamnée en septembre 2021 à 11 ans de prison.
C'est dans ce contexte qu'ECLAT HYBRID 2022 met l'accent sur l'Europe de l'Est, en montrant encore davantage de facettes de la scène artistique politiquement mouvementée du Belarus que ce qui était possible dans ECLAT 2021 : le projet ECHOES - Voices from Belarus III aura lieu dans l'église de l'hôpital de Stuttgart, avec des performances de Nadya Sayapina, Zhanna Gladko et Lesia Pcholka sur des phénomènes d'oppression quotidiens, auxquels l'espace particulier confère éventuellement un méta-niveau spirituel (1er février).
Une installation vidéo de Sergey Shabohin parle de Practises of Subordination (5 fév.). Elle sera confrontée à "Musique pour les morts et les ressuscités" - une lecture musicale - performance musicale- avec Valzhyna Mort et Oxana Omelchuk ainsi qu'un entretien de la poétesse avec Jan Wagner, lauréat du prix Büchner. Le projet peut-être le plus ambitieux dans ce contexte est LIMBO. Viktoriia Vitrenko, pianiste et chanteuse, crée ici des œuvres d'Agata Zubel, Alla Zasgaykevich, Ying Wang, Sven Ingo Koch et Maxim Shalygin, des œuvres sur la proximité et la distance, la solitude et la localisation globale, et ( elle?) a dédié ce concert particulier à son amie Maria Kalesnikava.
À ce domaine marqué par la politique culturelle s'oppose une série de concerts et de performances dont les artistes s'intéressent à la distanciation sociale et aux moyens de communication numériques développés à l'époque pandémique. Le projet le plus avancé dans ce contexte est HYPHEMIND. Le compositeur Andreas Eduardo Frank, le metteur en scène et librettiste Matthias Rebstock, et Sabine Hilscher (scène/costumes/graphisme) ainsi que les interprètes ont développé un théâtre musical hybride qui, à première vue, peut être compris comme une expédition dans le monde bizarre des champignons, mais qui, à y regarder de plus près, se révèle être un discours sur les symbioses et les structures de réseau qui maintiennent la vie, dans lequel sont mises en œuvre de nombreuses stratégies pour surmonter les crises de l'anthropocène. Les interprètes sont les Neue Vocalsolisten (5 février).
Quelques jours plus tôt, l'ensemble portera également sur les fonts baptismaux IMMATERIAL de Chaya Czernowin (2 février), un livre de madrigaux avec des intermèdes et un théâtre sonore qui transpose les principes du butoh ( Butô ) dans la musique.
Parallèlement à ces productions de grande envergure, de nombreux concerts- performances seront donnés par des compositeurs de la jeune et de la récente génération :
Dans Performing Precarity I, Ellen Ugelvik et Jennifer Torrence examinent les défis actuels auxquels doivent faire face les interprètes de musique contemporaine. Dans Performing Precarity II, le compositeur-performer Trond Reinholdtsen esquisse, sous le titre “PAS D'IDÉES. PAS DE NOUVELLE PERSPECTIVE” ( en minuscules non ?), utilise des moyens radicaux pour présenter la "paralysie" comme la seule position artistique encore possible aujourd'hui.
OOO-Intime est une performance hybride au sens littéral du terme, qui se déroule dans l'une des salles du Theaterhaus, où les musiciens de l'Ensemble Mosaik interagissent avec la performeuse vocale Liping Ting, venue de Taiwan. Dans les deux concerts de SWR2 JetztMusik, la quête de stabilité composée se manifeste au milieu d'un monde vacillant et devenu fragile. Volker Heyn résume le cri de désespoir d'un musicien de rue en musique pour l'orchestre symphonique SWR et le studio expérimental SWR (4.2.). Ying Wang cherche un contrepoint positif : trouve-t-elle la "fréquence de l'amour" à 528 Hz ? Des flous nocturnes transportent, après Mia Schmidt, le SWR Vokalensemble (6.2.) en compagnie de la chanteuse d'harmoniques Anna-Maria Hefele. Annette Schmucki et Kathrin Denner inventent des trombones "titubants" et "tombants" dans le Composers Slide Quartet.
Également au programme d'ECLAT - le concert des lauréats du prix de composition de la capitale du Land de Stuttgart, avec cette fois trois œuvres primées.
La quintessence de Christine Fischer (direction artistique générale du festival) à propos d'ECLAT 2022 est la suivante : "Les réactions artistiques à cette période de défi sont très différentes. Les œuvres qui remplissent une soirée nous permettent de comprendre la dilatation du temps et attirent notre attention sur les différences et les frottements les plus infimes, en se concentrant sur la beauté des détails. D'autres œuvres s'emparent de manière ludique des acquis techniques de la "nouvelle réalité" et nous entraînent dans une aventure hybride et numérique. Et il y a de la musique qui, sans être affectée par la situation pandémique, se déploie de manière totalement autoréférentielle".
Pour le public Internet d'ECLAT 2022, le portail ECLAT proposera un programme de fond élaboré avec des interviews, des chats, des discussions, des jeux et bien d'autres choses encore. Le public présent dans les salles du Theaterhaus Stuttgart peut se réjouir de vivre des expériences intenses en direct.

Direction artistique ECLAT
Christine Fischer (directrice de Musik der Jahrhunderte)
Direction artistique de SWR2 JetztMusik à ECLAT
Dr. Lydia Jeschke (directrice de la rédaction Neue Musik im SWR)

Toutes les informations sur le festival sous :
https://www.eclat.org/

Jonathan BELL

 

© L'ÉDUCATION MUSICALE 2021